Telco réclame 160 millions à Daoud Halifa pour avoir partagé un post jugé «insultant» sur Facebook

Litige entre la société Daoud Génération et Telco / Daoud poursuivi pour avoir partagé un post jugé « insultant » sur Facebook

Affichez votre publicité sur Comores infos: Cliquez ici pour en savoir plus

Lundi 25 septembre prochain, Daoud Halifa doit se présenter devant le juge. Il doit répondre à une convocation suite à une plainte de la société Telco suite à une publication faite dans les réseaux sociaux et que Telco qualifie d’insultante et d’atteinte à son image. Daoud Halifa aurait partagé ce post sur sa page Facebook. Lui, personnellement et son entreprise sont poursuivis et devront payer 160 millions de nos francs.

L’entrepreneur Daoud Halifa est convoqué à comparaitre devant le tribunal lundi 25 septembre prochain. L’homme d’affaires est poursuivi après avoir partagé un post sur les réseaux sociaux, notamment facebook. Un post que la société Telma Comores, avec laquelle Daoud Génération avait un contrat d’exclusivité en tant que prestataire, juge insultant et susceptible de ternir son image sur le territoire national. Cette société réclame à Daoud Halifa et Daoud Génération (société) le paiement d’une amande de 80 millions chacun c’est-à-dire 160 millions francs comoriens, en tout.

Hier mercredi devant la presse, l’avocat Said Larifou a rejeté en bloc toutes ces accusations portées contre son client qui, selon lui, n’est pas l’auteur de ce post facebook. « Nous sommes en mesure de démontrer que ces écrits ne sont pas imputables ni à Daoud ni à sa société c’est- à-dire la société qui porte son nom », s’argument-il.

Plus grave encore, la société Daoud Génération qui est complètement étrangère à cette diffusion s’est vu refuser la livraison des commandes qui étaient initialement payées, s’est vu refuser toute exécution du contrat de la part de la société Telco dont il était prestataire. Donc, pour l’avocat Said Larifou, « Telco doit s’expliquer pourquoi ce refus ».

Devant les journalistes Me Larifou se demande pourquoi son client a eu une note, mardi, de signification de résiliation unilatérale de la convention que Telco avait signée avec la société

Daoud Génération ? « Ce sont des motifs tout à fait arbitraires », estime l’avocat. Pour lui, cela signifie que Telco a du mal à s’inscrire dans le paysage commercial comorien. Pour justifier ses arguments, il avance que sur 11 opérateurs qui travaillaient avec cette société dans la zone de Bambao, il ne resterait que 4 actuellement.  

Autre question soulevée par Larifou « qui est aux Comores ? Telma ou Telco puisque Daoud est poursuivi par Telco pendant que les écrits ont ciblé Telma. Daoud aurait subi, lui aussi, un préjudice, à en croire son avocat. « Nous réclamons 300 millions pour avoir été traduit abusivement devant le tribunal », conclut-il.  

Ibnou M. Abdou//LGDC

1 commentaire sur Telco réclame 160 millions à Daoud Halifa pour avoir partagé un post jugé «insultant» sur Facebook

  1. Une justice aux mains des puissants.
    Si on les critiques, ils vous poursuivent en diffamation car ils sont juge et parti donc ils gagnent toujours.
    Alors doit-on la fermer?
    Non!!!
    Notre « démocratie » est prise en otage…

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*