Télécommunications La licence de TELMA devrait être réglée d’ici la fin du mois

wpid-screenshot_2015-11-20-08-38-37-1.png

Le consortium Telma-Sofima-NJJ Capital, détenteur de la seconde licence provisoire des communications dans le pays, devrait régler sa licence d’ici la fin du mois. Après l’obtention, de manière provisoire, de cette deuxième licence, le groupe malgache a eu un délai supplémentaire d’un mois pour ce qui est de l’acquittement de sa licence.

image

Depuis près de quinze jours déjà, les deux sociétés de communications- Comores Télécom et Telma- sont en négociation, notamment autour des fréquences d’interconnexion et leur collaboration dans certains domaines.

« Le processus suit son cours. L’ouverture de ces négociations entre les deux sociétés est une manière pour le second opérateur d’avoir une garantie de la part de l’opérateur historique, pour une bonne collaboration », nous confie un haut cadre proche du dossier.

Depuis qu’elle a été désignée détentrice de la deuxième licence des communications, la société Telma disposait d’un mois pour régler les 7 milliards devant lui permettre d’obtenir de manière définitive, sa licence. Une rallonge d’un mois supplémentaire avait pourtant été exigée, compte tenu des difficultés qui ont quelque peu émaillé le dossier. « Le président de la République soutient totalement cette seconde licence et exige une collaboration réelle pour que chacun puisse travailler dans la sérénité », a dit notre interlocuteur.

Mohamed Youssouf / Hzkpresse

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*