Télécommunications / Le directeur de l’ANRTIC à la conquête de la diaspora

ANRTIC

Le directeur de l’ANRTIC, Mohamed Hassan Alfeine s’est rendu en France en vue de sensibiliser et informer la diaspora de l’octroi d’une seconde licence et de l’ouverture de 20% du capital à des Comoriens.

Le directeur de l’ANRTIC a jugé nécessaire d’informer, via la presse, la diaspora de la décision d’attribuer une seconde licence des services de télécommunications électroniques aux Comores. M. Alfeine a choisi Marseille pour donner sa conférence, et expliquer, notamment, l’ouverture du capital de la nouvelle société de télécommunications aux Comoriens.

« Les Comoriens de la diaspora peuvent être partenaires dans cette nouvelle aventure des télécommunications pour des parts arrêtées à 20% du capital social comme l’exige la loi », a déclaré M. Alfeine,

Nous noterons que de nombreuses journalistes avaient quitté la salle, faute d’avoir trouvé une place assise. Si lors des conférences de presse aux Comores, les journalistes s’adaptent en ‘‘cédant’’ leurs places aux notables, en France, le fait ne saurait être possible. D’où le départ de nombreux journalistes qui n’ont pas assisté à la conférence.

Selon un confrère présent sur place, les notables ont massivement répondu présent et ont occupé, comme à l’accoutumée, les premiers rangs. M. Alfeine usera du temps et de la salle pour faire un mini forum.

Les journalistes des médias franco-comoriens, après plusieurs dizaines de minutes d’attente, ont quitté la salle de conférence, laissant Mr Alfeine seul face aux notables, hommes politiques et autres cadres comoriens.

 

A.A.H.

Alwatwan

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*