Télécommunications : Telma promet la 4G et la fibre optique dès son installation

wpid-screenshot_2015-12-15-09-50-33-1.png

Pour son implantation aux Comores, Telma promet une technologie de pointe. Le deuxième opérateur de la téléphonie mobile ambitionne une couverture effective du territoire et de la population en une année et tend la main à son concurrent direct.

image

L’investissement est à la mesure des projets ambitieux que Telma, le deuxième opérateur de la téléphonie mobile dans le pays, compte effectuer. Dans une conférence de presse tenue lundi quelques heures avant la cérémonie d’attribution définitive de la 2e licence télécom, Patrick Pisalhamda, président directeur général de Telma, a promis un portefeuille de 50 milliards pour investir dans toute une gamme de projets.

« On va venir ici avec la dernière technologie », a indiqué Patrick Pisalhamda, précisant que l’operateur  va démocratiser  la téléphonie mobile tout comme il a fait à Madagascar où la société remporte, semble-t-il, un franc succès auprès de ses clients.

« Dès fin 2016, l’objectif est d’assurer une couverture totale du territoire et de la population : services voix, Internet mobile 3G, 4G et très haut-débit FTTX », a-t-il dit.

Telma mise sur un service de qualité, accessible à tout le monde et axe ses actions sur l’éducation et la santé avec l’introduction de l’éducation et la médecine en ligne.

En ligne de mire de ce consortium, les milliers d’étudiants aussi bien aux Comores qu’à Madagascar, où il est implanté.

« Nous misons sur l’excellence et la formation, indique M. Pisalhamda, on nous a assigné la mission de baisser les tarifs ».

Le patron de Telma promet également de « recruter comorien ». Dans son intervention, le PDG de Telma a dit tendre la main à Comores Télécom, son concurrent direct, et tente en même temps d’apaiser les craintes des agents de l’opérateur comorien.

 « Nous serons un concurrent acharné sur le marché mais coopérons en ce qui concerne les infrastructures », a-t-il fait savoir.

 M. Pisalhamda rassure que son consortium n’est pas là pour écraser Comores Télécom : « Aux Comores, on va créer des services qui n’existent pas ».

Telma mise sur une cohabitation de bon voisinage surtout pour les installations des Comores.
A noter que la cérémonie d’attribution définitive de la licence s’est déroulée hier. Le gouvernement a réceptionné le chèque de 7 milliards 10 millions fc, comme prévu dans le contrat.

Maoulida Mbaé / Hzkpresse

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*