Télécommunications: Une mission de Mauritius Telecom a séjourné à Moroni

Une mission de Mauritius Telecom a été dépêchée à Moroni la semaine dernière. L’opérateur mauricien est l’une des sociétés qui ont soumissionné à l’appel à manifestation d’intérêt pour la seconde licence globale dans le secteur des télécommunications aux Comores.

image

La délégation a été reçue au ministère des télécommunications et l’Autorité nationale de régulation des Tics.
La mission Telecom devait, outre l’évaluation de terrain, rechercher de probables actionnaires nationaux. La loi impose à l’opérateur d’ouvrir 20% du capital à des investisseurs locaux. Selon nos informations, à ce stade, Comores Telecom n’a toujours pas remis le catalogue d’interconnexion qui permettrait aux potentiels soumissionnaires de connaître le coût d’interconnexion et pouvoir ainsi évaluer son offre.

« L’ANRTIC peut proposer un prix mais cela doit être le fruit d’un contrat entre les deux opérateurs. Si Comores Telecom n’a pas encore soumis son catalogue c’est aussi parce que c’est un travail qui n’est pas négligeable. Du moins on espère que ce n’est pas une mauvaise foi », a confié une source de l’ANRTIC. D’autres potentiels soumissionnaires à l’appel d’offre pour la seconde licence devraient aussi de rendre à Moroni prochainement.

Pour rappel, le gouvernement s’était engagé dans une politique visant à accorder la licence, d’une durée de 15 ans renouvelable, sur les marchés de tous les services de communications électroniques, y compris notamment les services de téléphonie fixe et mobile 2G et 3G pour des communications locales, nationales et internationales, les services d’accès à internet, les services téléphoniques spéciaux, les services à valeur ajoutée et la location de capacités et d’infrastructures.
Selon l’ANRTIC, les candidats auront également la possibilité d’acquérir une part du capital de la société Comores Câbles, portant l’accès des Comores aux câbles télécom sous-marins qui desservent le pays.

Les pré-qualifiés à l’issue de l’appel à manifestation d’intérêt sont Mauritius Télécom et Altice (pour Sfr Réunion), les Malgaches Telma Mobile et Sofima, Shyam Telecom et Vihaan Networks représentés par le tanzanien Quality Group (la société mère).
A.A.H / LGDC

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*