En ce moment

Telma a bel et bien versé, en espèce, la somme de 120 millions dans le compte de Comores télécom

Telma, dans un communiqué, dément avoir payé, en espèce, une créance à Comores Telecom. Et pourtant, Telma a bel et bien versé, en espèce, la somme de 120 millions dans le compte de Comores télécom dans son compte ouvert dans les livres d’Exim banque. Comment Exim banque a pu accepter le versement, en espèce, d’un montant aussi important dans un compte ouvert dans sa banque? La loi comorienne, n’a-t-elle pas interdit des opérations en espèce dépassant le plafond autorisé? Si Telma pouvait légalement verser dans son compte ce montant, il en va différemment pour l’opération réalisée.

Telma n’avait pas le droit de verser cette somme dans le compte de CT, ce paiement aurait dû se faire par virement bancaire dans les comptes de deux opérateurs afin de laisser trace pour les besoins du fisc et de la transparence. Mais comme Telma ne verse pas son argent dans ses comptes, elle était dans l’impossibilité de payer par virement. C’est pourquoi, nous réitérons notre conseil au fisc et au ministère des finances: ils devraient, chacun pour ce qui lui concerne, vérifier notre information. Ce paiement est fait dans l’illégalité totale avec la complice de Exim Banque.

La Rédaction

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*