Témoignage bouleversant d’un père qui a perdu son fils de 12 ans à El-Maarouf à cause d’une simple allergie

C’est un témoignage qui bouleverse. Un enfant un mort à cause d’une simple allergie à l’hôpital El-Maarouf. Il avait seulement 12 ans. Voici le témoignage ci-dessous du papa :

 » Mes amis, nous avons un semblant de pays mais pas du tout un pays. J’ai perdu un ange de 12 ans à l’hôpital El Maarouf appelé Dubaï, admis à la pédiatrie le samedi à 10h dans un état très fatigué dû probablement à une allergie de fruits de mer. Le jeune s’est réveillé le matin, préparé lui même des vêtements, a pris lui même son petit déjeuner et monté dans la voiture de sa mère. Arrivé à l’hôpital, il s’est rendu tout seul dans le bureau du pédiatre, assis sur la chaise et a répondu les questions du Dr. 15 min après, il a commencé à s’effondrer, le pédiatre a appelé ses collègues du Dubaï pour lui venir en aide. Admis à Dubaï quelques minutes après, le jeune est tombé dans un coma et pris sous respiration artificielle.

La seule chose qu’on pouvait faire pour le sauver ou du moins comprendre l’origine de l’hémorragie aurait dû être un scanner mais malheureusement le seul scanner du pays est dans une clinique privée, celle de Dr Soimih. Et à l’état où le petit est tombé, il fallait avoir les moyens de le transporter dans une ambulance équipée, il y en a pas. Arrivé, le dimanche soir à lundi matin, les médecins pronostiqué un mort cérébrale mais toujours au conditionnel car à l’hôpital il y en a pas l’encéphalographie qui devait confirmer ce que disent les médecins, la seule machine au pays est chez un médecin privé encore, le Dr Mistoihe. Je me suis déplacé moi même chez Dr Mistoih pour voir la possibilité de transférer la machine à l’hôpital car la famille était dans les démarches pour faire venir un avion médicalisé pour sauver le petit mais comme les médecins donnaient une pronostic négative, elle voulait absolument se rassurer au lieu de rester dans des hypothèses. Voilà l’état de santé de notre pays. Nous avons reçu le rapport médical, tout est au conditionnel car rien n’est prouvé scientifiquement par absence de matériels. Je rends hommage toutefois à l’équipe médicale du service réanimation de Dubaï par leur professionnalisme qui a su accompagné la famille jusqu’à la mort du petit avec leur maigre moyens. »


Ramadhoine Chanfi

6 commentaires sur Témoignage bouleversant d’un père qui a perdu son fils de 12 ans à El-Maarouf à cause d’une simple allergie

  1. C’est Malheureux de perdre la vie dans ces circonstances , que la terre lui soit tende .
    C »est une leçon de vie qui nous montre que la vie ne tient qu’ à un petit bout fil .
    Les autorités sanitaires doivent tirer les conséquences . Quant on nous vante qu’ aux Comores il y a beaucoup de médecins hyper-diplômés aux charlatanisme .
    Il faut arrêter de continuer à mentir aux peuple Comorien et de ne pas prendre les gens comme
    des idiots ou des ignorants car pour traiter dans l’ urgence une allergie alimentaire , faut il absolument réaliser d’ abord un Scanner cérébrale ??? , c’est seulement dans votre union de Comores qu’ on peut entendre ces genres de sottises ??? .

  2. Mes condoléances à la famille . Soutient sans faille sur cette tragique disparition .
    Paix à son âme . Malheureusement c’est une triste réalité .
    On se demande si cela vaut vraiment la peine de venir passer des vacances en Grande Comores ,
    si leur hôpital de référence EL-manrouf est incapable de soigner un simple allergie après avoir mangé de « langouste « dans un restaurant à Moroni . La prise en charge a tel été rapide et optimale .
    Bien heureusement que les jeux des iles se dérouleront à l’ ile Maurice en juillet 2019 car la sécurité alimentaire et sanitaire sont inquiétantes . On peut bel et bien sauver des vies avec peu de moyen qu’ on dispose surtout s’il s’ agit d’ une allergie aux fruit de mer  » ( le langouste ) .La compétence de ces pseudo-medecins est mise en cause .
    Quant à ce scanner qui a été offert par le CHMayotte en 2015 par la Coopération sanitaire à l’ hôpital El-manrouf , comment se fait il qu’ il a atterrit dans un clinique privé ?. Pays de Magouille et de corruption jusque’ au haut sommet de l’ Etat . C’ est vraiment désolant . C’est triste même alors que ce fait était bien évitable et n ‘est pas une fatalité alors que pour les majorité des Comoriens , ils diront YSO NDÉ MOUGOU ASI ANTZAN .
    Et avec tous ces problèmes existant depuis la nuit de temps qui sont amplifiés par une dictature instaurée par AZALI le 30 JUILLET 2018 , ces Comoriens veulent tirer Mayotte et les Mahorais vers le bas , la misère et la précarité . Parfois on se demande ces personnes ont un cerveau ? .

  3. Au lieu de trouver des solution pf fer avancer le payer ils sont la a nous parle de Azali et des élections des assises et pr finir le débat ki nous en dorme la question de Mayotte.Franchement on est vraiment ds la misère au Comores

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*