En ce moment

Témoignage : Ibrahim Halidi , un politique qui avait du cœur

Suite au décès de l’ancien premier ministre Ibrahim, Halidi, je m’associe à toutes les prières de ses proches et présente toutes mes condoléances à sa famille.

Je garde de lui un souvenir particulier : sans qu’il m’ait jamais rencontré auparavant, le ministre de la Santé Ibrahim Halidi m’avait reçu chez lui un soir, a examiné le certificat médical de mon enfant grièvement blessé dans un accident de la circulation et activité en urgence la procédure de son évacuation sur Maurice en moins de 24 heures. Pour que nous puissions partir le lendemain de ma visite, il avait sommé le TPG de revenir illico de son village ( Malé) où il s’était rendu plus tôt en vue de la prière du vendredi. Il devait signer des papiers…

Quelques heures plus tôt, le secrétaire général du gouvernement – celui-là je connaissais bien -m’avait affirmé sèchement qu’il n’ y avait plus de crédits dans ce compte des évacuations sanitaires et que ce n’était pas parce que, mes enfants, et mon épouse étaient blessés dans un accident que je pouvais me rendre dans les bureaux des officiels sans rendez vous. !

Je pense à mon ami Assoumani Youssouf Mondoha,, futur ambassadeur des Comores à Addis Abeba qui m’a soutenu tout au long de ces heures terribles.

Ali Moidjié

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*