Tournante: Prenons Hassani Hamadi aux mots

Prenons le gouverneur Hamadi aux mots…

Les hautes fonctions de l’Etat à l’encas ? « Si la tournante est maintenue, chaque île qui aura à gouverner devra contribuer à hauteur de 50% du Budget ». Ces propos rapportés par la Gazette des Comores sont de Hassani Hamadi, gouverneur de Ngazidja. Des propos très vite condamnés par les uns et salués par d’autres comme l’idée du siècle. Un pavé dans la marre dans le cadre la polémique sur les Assises. Ça  serait un moyen de clouer le bec aux « fous de la Tournante », soutiennent certains en privé. 

Sauf que le gouverneur semble avoir omis d’enchainer la suite de sa proposition. Il s’est arrêté au milieu du gué, c’est le cas de le dire. Car à suivre sa logique et celle de tout ceux qui saluent cette proposition lumineuse, seule Ngazidja, l’île qui bénéficie de presque tous les grandes administrations du pays, l’île sur laquelle se trouve la capitale avec tous les avantages que cela suppose au niveau des recettes fiscales, aurait le droit de diriger le pays. 

En effet, on se demande bien comment on peut logiquement exiger que Mwali, l’île la moins lotie de l’archipel, de fournir les mêmes efforts budgétaires que ses sœurs de Ndzouani et Ngazidja. Comment, Ndzouani et Mwali peuvent participer au même niveau des recettes avec Ngazidja alors qu’ils n’ont pas les mêmes moyens ? Vous comprendrez donc, que pour arriver à une application à la lettre de la proposition du gouverneur Hassani Hamadi, il faut que les îles soient au même niveau d’équipement. La Tournante, accusée de tous les maux, était pensée comme un moyen de permettre à tous les citoyens du pays d’avoir la même chance d’accéder aux hautes fonctions de l’Etat. A charge à ceux à qui, les Comoriens ont confié la destinée du pays de travailler à l’amélioration du niveau de vie de leurs concitoyens. Alors messieurs les gouvernants prenons, le gouverneur Hassani Hamadi aux mots. Mettez les îles au même niveau d’équipements, répartissez les sièges des ministères, des Ambassades, des sociétés d’Etat etc.…dans nos îles. A Chaque île, son aéroport international, son hôpital de sept étages…
Faissoil Abdou, journaliste indépendant

2 commentaires sur Tournante: Prenons Hassani Hamadi aux mots

  1. Moi personnellement je vous trouve tous patettique ,les états unies sont des états , est ce que vous avez vue faire tourner le poste de président entre les Etats ? C’est à Celui que les Américains lui font confiance, et le plus terribles dans notre pays des gens qui ose dire partageons les postes de ministre, même l’hopital de 7 étage qui n’est pas Encore faite des chacals la réclame dans les autres île mais un pays digne à toujours une référence. Du coup le manque du patriotisme laissé nous tranquille bo wamizi warouvou kamdja soma yeka tsi woumizi

  2. L’idée n’est pas mal M le gouverneur mais repartissons équitablement les ambassades étrangères, les emprunts, les aides . Par exemple plaçons les representations des Nations-Unies (PNUD UNICEF OMS UNFPA) à Moheli. Plus de 300 personnes y travaillent et font travailler des chauffeurs, jardiniers, bonnes, agents de sécurité etc. Ils ont des voitures donc achats des pièces carburant vignettes assurances etc. Ils mangent s’habillent. Ils envoient leurs enfants à l’école etc. Soyons un peu sérieux. On crie à tord que Mayotte Anjouan Moheli sont séparatistes or en réalité nos frères grands comoriens sont le séparatisme. Mayotte est parti sous le Pdt Cheikh, Anjouan sous le Pdt Taki et voilà une nouvelle agression lancée par le gouverneur de Ngazidja. Et si chaque île payait aussi sa dette? Et si on se partageait les dons? Rappelons que Max vieillard le mercenaire est tué à Anjouan après sa cavale en Grande Comores. Dautres mercenaires sont tués a Moheli. Par contre ceux qui débarquent en grande Comores sont les bienvenus. On indemnisera comment cet amour à la nation? La tournante a stabilisé le pays. Aujourd’hui nous vivons avec trois présidents en vie. Personnellement je doute les voeux de certaines personnes à vouloir changer la constitution. Est ce pour le bien du pays ou pour se faire élire ou à user des coups tordus? Ils étaient tous candidats malheureux dont un ancien détenu pour avoir coopéré avec des mercenaires sous Azali 1. M le Pdt Azali ils vous ont envoyé des mercenaires, insulté, accusé de tout. Veuillez plutôt renforcer une bonne gouvernance. Bref on ne change pas une équipe qui gagne.

Répondre à Boinali Mohamed Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*