En ce moment

Traumatisée, une fille de 11 ans originaire de Ntsudjini veut rentrer en France

Une fille de 11 ans originaire de Ntsudjini, traumatisée par l’intervention musclée des forces de l’ordre du 6 au 8 juillet, fait pression à son père pour rentrer en France où elle est née, et « ne jamais revenir aux Comores avant le départ d’Azali ». Elle n’est pas prête d’oublier ces moments pénibles qu’elle a vécus pendant 72h d’affilée, cloîtrée chez elle avec sa famille, sous un nuage de gaz lacrymogène et les innombrables détonations qui vont avec.

Source: Fcbk FM

La Rédaction

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*