[Tribune]. La chasse aux élites de la diaspora comorienne !

Douées et pointues, les autorités politiques comoriennes sont acharnées pour chasser les élites de la Diaspora dans toute compétition éléctorale.

L’Union des Comores est une rare démocratie au monde que ses compatriotes à l’étranger n’ont pas droit à accomplir leur droit civique

La Diaspora comorienne est une communauté écartée, marginalisée dans toutes décisions de la Nation .

Elle n’a malheureusement que de devoir au sein de l’Etat comorien.

La Diaspora comorienne est une force et aussi une manne financière qui maintiennent l’Etat comorien de ne pas faire une chute libre.

Malgré tous ses efforts, les autorités politiques ne cessent de reglèmenter le processus éléctoral pour écarter d’une façon ou d’une autre les élites de la diaspora dans toutes compétitions éléctorales.

Etait instauré dans la révision constitutionnelle de 2001, une durée de résidence de six mois aux comores pour repondre aux critères d’éligibilités.. Le pire est que dans la revision constitutionnelle de 2018, la durée de résidence est doublée.

Force est de constater qu’au lieu d’en faciliter, on durcit

Ses femmes et ses hommes de talents, d’expériences sont condamnés à rester observateur pour regarder leur pays géré irrationnellement

Il est légitime de se demander si cette longue durée de résidence est synoyme de sagesse ,d’expérience, d’intélligence , de compétence ou d’honetêté. Uniquement, un chatiment que les politiciens infligent aux compatriotes de l’étranger.

Les élites de la république qui sont dans les multinationales, dans les organisations internationales et dans l’administration Française sont tenus à démissionner dans leurs postes de responsabilités pour aller résider pendant un an aux comores pour mieux connaître les difficultés de leurs pays et apprendre à manager une administration publique pour qu’ils soient autorisés à concourir dans les compétitions éléctorales

Est ce que la diaspora mérite un tel traitement ? N’y a t-il pas un traitement thérapeutique ?

j’appelle solennellement à toute force de la Diaspora à s’unir pour que nous soyons respectés dans notre pays. Nous constituerons une force pour la reconnaissnace des droits de la diaspora comorienne : une machine à gagner !!!!!!!!!!!

Contribution de Mohamed Abdou

1 commentaire sur [Tribune]. La chasse aux élites de la diaspora comorienne !

  1. C’est dommage lorsqu’on sait que les gens qui gouvernent sont méchants et inconscients. Le pays part dans la dérive et la bande d’Azali persiste dans le mépris des élites.

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*