En ce moment

[Tribune]. L’ambition d’Imam Azali Assoumani, président de la république

Les Fonctionnaires sont rares dans les administrations parce qu’ils cumulent des arrierés de salaires de 2019 alors que la Taxe Unique est respectivement versée et les Taxes douanières constituent une manne financière de l’Etat.

Les patrons des Sociétés de Poste et Télecommunication , des Hydrocarbures et de l’Onicor montrent leur soutien à la vision du président de la république , tout en versant régulièrment la Taxe Unique pour dynamiser la politique économique de notre pays en prévision de l’échéance de 2030.

Mais, les efforts des ses patrons de grandes Sociétés d’Etat ne sont pas accompagnés d’un réel épanouissement de l’argentier de la republique.

Il est à rappeler que l’une des missions de Ministre des Finances est en charge de paiement des employés de l’Etat.

Comment peut -on garantir que d’ici 2030, notre pays sera membre de Club des pays émergents alors que la rigueur dans la finance publique n’est pas au rendez vous ?

Le visionnaire de la republique son excellence Imam Azali Assoumani, président de la republique est dans une option macroéconomique qui permettra à notre pays de sortir dans la routine pour aborder les vraies questions du développement d’un pays.

Mais, nous nous constatons que la machine financière est en panne et n’arrive pas à opter une cadence gestionnaire au rythme macrovisionnaire en conformité au calendrier prévisionnel du président de la republique.

La machine finacière est au ralentie au moment ou notre pays est censé accelerer pour pouvoir décoller vers l’espace des pays émergents

Si en 2019, la cadence de paiement de salaire n’est pas encore maîtrisée, il sera difficile de respecter malheureusement l’échiquier politique du Président Imam Azali Assoumani pour transformer notre pays en pays émergent d’ici 2030

Il est dans le domaine exclusif du président de la republique de mettre chaque chose à sa place et chaque personne à son poste pour que le 31 Décembre 2030 , soit la première anniversaire de l’admission de notra pays au Club des pays émergents .

Voir la politque en Grand !!!!!!!!!!!!!!!

Contribution de Mohamed Abdou

2 commentaires sur [Tribune]. L’ambition d’Imam Azali Assoumani, président de la république

  1. A mon avis, parmi les grands erreurs du président AZALI c’est de nommer les Ministres par entité politique au lieu de la competence de la personne en question,donc si Azali il nous trompe pas, il doit changé beaucoup des choses comme par exemple des personnes qui ne devriez pas être Ministre: -Msaide et Chayhane parce que donné de Ministère cle à des personnes qui n’aucun competence de ce domaine c’est un gâchis. Depuis l’arrivée à la tête du ministère de finance il ne crées rien en matière de recette ni d’emploi à l’Etat, son plan est des licencies des fonctionnaires, des salaries ou reduire les salaire des salaries des societes d’Etat pour genere de l’argent. sans oublier les taxes et impôts surtout à la douane.

  2. A mon avis, parmi les grands erreurs du président AZALI c’est de nommer les Ministres par entité politique au lieu de la competence de la personne en question,donc si Azali il nous trompe pas, il doit changé beaucoup des choses comme par exemple des personnes qui ne devriez pas être Ministre: -Msaide et Chayhane parce que donné de Ministère cle à des personnes qui n’aucun competence de ce domaine c’est un gâchis. Depuis l’arrivée à la tête du ministère de finance il ne crées rien en matière de recette ni d’emploi à l’Etat, son plan est des licencies des fonctionnaires, des salaries ou reduire les salaire des salaries des societes d’Etat pour genere de l’argent. sans oublier les taxes et impôts surtout à la douane.

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*