Trois étudiants Comoriens accusés de terrorisme à Nairobi

Nairobi comores

Affichez votre publicité sur Comores infos: Cliquez ici pour en savoir plus

Depuis le vendredi 16 mai, trois étudiants comoriens ont été placé en garde à vue à Nairobi. Ils sont accusés d’être impliqués dans l’attentat qui a eu lieu le vendredi contre un bus et qui a causé la mort de huit personnes.

Pour l’Association des étudiants comoriens au Kenya (Acsk) qui a révélé l’affaire, les trois accusés sont innocents. Hassani Ali, Nawir Nourdine et Mohamed Radjayi sont depuis vendredi sous les mains de la police et sont les principaux suspects dans cette affaire.

Mohamed Abdillah, secrétaire général de l’Acsk  a déclaré «Nous nous sommes rassemblés après avoir appris la nouvelle pour tenter de les libérer. Mais nous avons avant tout signalé l’affaire à notre consulat avant de porter tous les dossiers indiquant qu’ils sont tous les trois des étudiants».

Et pour Attoumane Ahamadi, trésorier de l’association  «le consulat nous a délaissés. On ne se sent pas en sécurité ici et parfois sans responsables. Vous connaissez les relations comoro-kenyanes après les attentas anti-américain de 1998 à Nairobi. Cela devait interpeler nos autorités de vite réagir avant que les choses n’empirent».

 

4 commentaires sur Trois étudiants Comoriens accusés de terrorisme à Nairobi

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*