Troisième campagne de dépistage de la malnutrition aux Comores

«L’objectif de cette campagne intégrée est  de réduire la morbidité et la mortalité liées à la malnutrition chez les enfants de moins de 5 ans, surtout ceux qui sont les plus vulnérables. Elle ciblera 116 116 enfants âgés de 6 à 59 mois repartis dans l’ensemble du territoire national et sera conduite, à cet effet, dans les 17 districts du pays et dans les villes et villages», a déclaré le représentant résident de l’Unicef aux Comores, Pierre Ngom.

image

La troisième campagne de «dépistage de la malnutrition intégrée à la supplémentation en vitamine A et au déparasitage chez les enfants âgés de 6 à 59 mois» a été lancée officiellement samedi au foyer Waka waka de Moroni-Irungudjani. Devant plusieurs cadres du ministère de la Santé, des agents de l’Unicef et un parterre de femmes et d’enfants, le maire par intérim de la capitale, Moustafa Chamsoudine, s’est réjoui de l’initiative et a fait part des difficultés que rencontrent régulièrement les services socio-sanitaires. «Nous affrontons des difficultés non négligeables dans le fonctionnement de nos différents services et partant, dans la réalisation de certaines tâches liées à l’assainissement du milieu par le ramassage des ordures ménagères, etc», a-t-il déploré.

Chamsoudine Saïd Mhadji/ Alwatwan

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*