Un acte terroriste contre le président déjoué

Les clous sur la piste de décollage continuent de faire couler beaucoup d’encre. Pour le pouvoir il s’agit d’un acte terroriste qui avait pour but de déstabiliser le pays. Les proches du pouvoir parlent d’un acte anti démocratique.

Selon une source Comores infos, la gendarmerie nationale aurait arrêté plusieurs jeunes depuis quelques heures. Elarifou Okach est aux mais de la gendarmerie.

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*