Un apprenti djihadiste menace de commettre des attentats à Mayotte

C’est dans une vidéo qu’ il a posté sur Facebook où le jeune comorien résidant en Égypte menace d’aller faire le djihad à Mayotte. Il s’appelle Abdillah Youssouf Charif, dans sa vidéo l’apprenti djihadiste a déclaré « si les mahorais continuent nous irons couler le sang ».

Le message de ce jeune est très dangereux. Il faut condamner son message avec la plus grande sévérité. En aucun cas son message n’est islamique, l’apprenti djihadiste est complètement fou. En aucun l’islam ne dit tuer ses frères sur des désaccords politiques. Les mahorais, les anjouanais, les mohéliens et les gds comoriens sont des frères. A Mayotte comme dans les autres îles comoriennes il y a des étrangers, la religion nous apprend à vivre ensemble et que chacun garde sa religion.

Le Prophète Mohammed (SAW), dans le discours qu’il fit lors du Pèlerinage de l’Adieu, déclara:
« vos vies et vos biens vous sont interdits les uns aux autres
jusqu’à ce que vous soyez mis en présence de votre Seigneur, le jour de la Résurrection « .

Dans un état musulman, les citoyens non musulmans doivent avoir les mêmes droits que les citoyens musulmans. Leur protection est assurée par l’Etat. Le Prophète déclara à propos des dhimmis (les citoyens non-musulmans d’un état musulman):
« Celui qui tue un homme engagé envers Dieu (c’est-à-dire un dhimmi),
ne pourra même pas respirer les effluves du Paradis ».djihadiste

La rédaction de Comores infos appelle le gouvernement comorien et français à trouver une solution équitable sur la situation actuelle à Mayotte. Les expulsions sauvages à Mayotte sont entrain de nourrir la haine. Les menaces de ce jeune apprenti djihadiste peuvent être suivi par des esprits faibles et les déséquilibrés.

Nous ne voulons pas du terrorisme à Mayotte. Il faut savoir que la religion islamique est une religion de paix qui a toujours privilégié la paix à la guerre. Rien et rien ne justifie ce genre de message. Notre désaccord est politique et nous avons tous la même religion. Et même si certains ne sont pas musulmans, l’islam interdit le meurtre.

Le Coran dit clairement:
« Ô vous qui croyez !
Tenez-vous fermes comme témoins, devant Dieu, en pratiquant la justice.
Que la haine envers un peuple ne vous incite pas à commettre des injustices.
Soyez justes ! La justice est proche de la crainte de Dieu » (Coran 5,8).

Le sang humain est toujours sacré et ne doit pas être versé sans raison. Lorsque quiconque viole le caractère sacré du sang humain en tuant un homme sans justification, le Coran assimile cela au meurtre de l’humanité entière:
 » … Celui qui a tué un homme qui lui-même n’a pas tué,
ou qui n’a pas commis de violence sur terre,
est considéré comme s’il avait tué tous les hommes ».

1 commentaire sur Un apprenti djihadiste menace de commettre des attentats à Mayotte

  1. Cet affaire n’a pas ses sources avec l’islam.mais ne disez pas toujours que Ngazidja, Ndzouani,Mwali et Mayotte sont encore des freres,quelle est la justification?Donc si un comorien voit ses freres torurer à Mayotte il a le droit de dire non avec ses moyens.
    s’il a parlé des attentats c’est ça ce que les Maorés nous cherchent.on doit réagir,on n’ est pas des frères vu de ce qu’ils font.
    « sauvons nos frères de mains de l’enemi »

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*