Un article à charge contre la France et Azali censuré sur Facebook

L’auteur de cette tribune publiée sur l’espace réservé aux abonnés du très prestigieux site d’investigations Mediapart n’en revient toujours pas. Son pamphlet contre et Azali et la France qui l’a accueilli il quelques jours n’aura pas duré sur le réseau social Facebook où il l’avait partagé pour toucher le maximum de lecteurs, notamment au sein de la communauté comorienne.

Publié au petit matin du mardi 6 août, l’auteur se rendra compte de la la mésaventure l’après-midi. Il n’a pas manqué de faire partager son dégoût, soupçonnant, à raison peut-être, les soutiens d’Azali d’être derrière des signalements qui ont conduit Facebook à prendre « aveuglément » la décision de dissimuler la publication au public. Le pamphlet est invisible sur la page Facebook de son auteur mais il est bien accessible sur Mediapart. À lire ici👉https://blogs.mediapart.fr/omirali/blog/060819/les-francais-pour-temoins?utm_source=facebook&utm_medium=social&utm_campaign=Sharing&xtor=CS3-66

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*