Un but refusé pour les Comores pour sauver le Ghana

wpid-screenshot_2015-11-14-19-30-46-1.png

A la demande de l’inspecteur FIFA des arbitres qui déjà a brossé son désapprobation de la décision arbitrale d’hier 13 novembre devant les caméras et les commentaires de beinsport, une chose est sur, ils ont visualisé la séquence du but refusé à la FFC devant le président et son cabinet entouré des arbitres Zimbabwéens, et évidement, le buteur Comorien n’était pas hors jeu mais plutôt le 13 dont c’est pas la motivation faite, et les arbitres n’ont eu aucun mot à dire devant leur inspecteur et sont partis sans commentaires de leurs décisions et en attendant la décision de la commission d’arbitrage de la FIFA, l’équipe des Cœlacanthes s’est envolé pour le Ghana dans la journée pour le match retour du mardi 17 novembre prochain à Accra.

image

Et que c’est il passé pour leur jeu ? Les vice-champions d’Afrique, Black star de Ghana, sont rentré dès la première partie du jeu, sans Asamoah Gyan ni Emmanuel Agyemang-Badu, assis sur le banc des remplaçants malgré la présence en début de rencontre des frères Ayew, André et Jordan, ou Abdul Majeed Waris titulaires, les Ghanéens, avaient peur de l’humiliation Comorienne alors semblaient armés pour éviter notre étrange jeu de piège Comoriens, ainsi s’interrogent les chroniqueurs sportifs du continent après la rencontre Comores Vs Ghana à Mitsamiouli qui a enregistré leur domination révélée stérile, Sulley Mohamed (5e) trouvant même le poteau. Le terrain synthétique de Mitsamiouli n’explique pas tout et le retour à Kumashi, le 17 novembre, comme fut le cas du Lesotho, s’annonce compliqué pour les Black Stars car le rêve des verts est permis à la réalité et cette fois, les frères Ayew, tremblent comme un poisson normal devant un Cœlacanthe et finie la croyance de la suprématie d’une petite et grande nation de football selon les performance parlant des Cœlacanthes.

Bilan de la rencontre, Un but refusé pour les Comores, deux cartons jaunes des black stars et repoussement successif de leur entraineur et trois tir net des Comoriens.

Faisoil Moussa.
Chargé de communication de la Fédération Football des Comores

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*