Un conseiller de l’OTAN tué par une policière afghane

Ce serait le premier tir de l'intérieur de membres des forces nationales afghanes sur leurs alliés occidentaux commis par une femme, selon des responsables.

Une policière afghane a tué par balle un membre des forces américaines dans le complexe du chef de la police de Kaboul lundi 24 décembre, ont déclaré la police et la Force internationale d’assistance à la sécurité (ISAF), sous commandement de l’OTAN. « Un conseiller de la police américaine a été tué dans une attaque perpétrée par une policière afghane », a déclaré un porte-parole de l’ISAF.

Mohamed Zahier, chef du département d’investigation de la police criminelle a décrit l’agression comme une attaque « de l’intérieur », faisant référence aux agressions au cours desquelles des policiers ou des soldats afghans retournent leur arme contre des soldats occidentaux.

PREMIER TIR FÉMININ

Ces attaques, dites « vert sur bleu » en raison des couleurs respectives des uniformes, ont gravement entamé la confiance entre les alliés alors que les troupes de combat de l’OTAN se préparent à transférer l’entière responsabilité de la sécurité aux Afghans d’ici à 2014.

Ce serait le premier « tir de l’intérieur » de membres des forces nationales afghanes sur leurs alliés occidentaux commis par une femme, selon des responsables.

« Une femme portant l’uniforme de la police afghane a ouvert le feu et blessé un conseiller étranger de l’OTAN dans les bureaux de la police de Kaboul« , a confirmé Sediq Seidiqqi, porte-parole du ministère de l’intérieur afghan, sans préciser la nationalité de la personne blessée.

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*