Un député tabassé par la gendarmerie

A la sortie de la mosquée à Alkasmi à Moroni, le député Tocha a été frappé sauvagement par des gendarmes sous les ordres du gouvernement. La violence est devenue la norme depuis que le président Azali est revenu au pouvoir comme le constate les observateurs politiques. Il y a quelques jours des jeunes ont humiliés et tabassés sans raison.

1 commentaire sur Un député tabassé par la gendarmerie

Répondre à Ibrahim.youssouf Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*