Un des lieutenants de Mohamed Bacar est rentré à Mohéli et circule librement

Kamardine, à droite sur la photo

kamardineKamardine est l’un des proches de Mohamed Bacar est rentré à Mohéli il y’ a une semaine environ. Il est recherché à Anjouan pour plusieurs crimes dont un meurtre mais à Mohéli il circule librement comme vous pouvez  le constater.

Considéré comme un des fidèles du séparatiste Mohamed Bacar, Kamardine était l’un des pires cauchemars du régime Bacar.  Selon un témoin Comores infos, « Kamardine n’osera jamais mettre ses pieds à Anjouan ». Kamardine faisait partie des FGA, les chiens de guerre de Mohamed Bacar.

L’ile de Mohéli est devenue un refuge pour les anciens séparatistes. Kamardine (de mère Mohélienne et son père anjouanais)  habite actuellement chez sa mère dans le quartier de Mboingoma, il circule librement alors qu’il est recherché à Anjouan.

Kamardine, à droite sur la photo
Kamardine, à droite sur la photo

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*