Un gendarme emprisonné pour avoir refusé de massacrer des manifestants

Un lieutenant de la gendarmerie nationale est actuellement sous les verrous. Libouna, originaire de l’île d’Anjouan aurait refusé de donner l’ordre aux gendarmes de massacrer des manifestants à Mutsamudu(à Anjouan) la semaine dernière.

Libouna refuse l’utilisation de la violence contre des manifestations pacifiques. Une décision prise de manière consciente et un refus total d’obeir à un ordre qui pourrait causer des morts.

Selon nos sources, le lieutenant Libouna a été arrêté à Mutsamudu et transféré à Ngazidja. Il est actuellement emprisonné au camp militaire de Kandaani.

Le geste du lieutenant est considéré comme héroïque par l’opposition. Il est depuis quelques jours devenu le symbole du gendarme qui protège la population. Mais pour sa hiérarchie, il a désobéit à un ordre direct donc il doit assumer les conséquences.

SAMI, Comores infos

5 commentaires sur Un gendarme emprisonné pour avoir refusé de massacrer des manifestants

  1. Vous serez juger et puni tout simplement parce que vous avez laisser vos compatriotes Anjouanais manifester pacifiquement à Moutsamudu, y a pas d’ autres raisons . C’est pourquoi les Mahorais n’ ont voulu s’ associer avec cette union mensongère et discriminatoire .
    C’est le pouvoir centrale de Moroni dirigez par les wagazidja que vous devez obéir .
    Vous etes et vous restez sous leur domination , l’ hégémonie wagazidzaenne . Ou est l’ égalité entre les peuples des iles ???

  2. Bravo, mon cher compatriote ! Votre détention n’est pas du tout justifiée et Allah ne vous laissera pas sans secours . Le vrai IMAAM c’est vous . En désobéissant à un tyran , vous vous rapprochez d’ALLAH , surtout en ce mois béni de Ramadhân .
    Votre prouesse nous honore !

  3. on est derrière monsieur le masimu de comores,les comores veulent des militaires comme toi qui est contre la corruption, la destabillisation et les mafias . pas les penpans (mapvanganyiler)

  4. C’est ce qu’on attendait d’un président « exemplaire » et dictateur.
    Pensez-vous que Mayotte pacifique a besoin des gens pareils?
    Non merci, on vit bien aux comores qu’à mayotte.
    N’est ce pas MR SOUEF l’intélo?

  5. je félicite toute d’abord l acte héroïque de notre frère gendarme qui manifestement s’est montre humain par apport à certains que je me voudrais pas me prononcé.
    cependant trouves que des tels actions ne feront qu’avancé notre pays vers une bonne gouvernance.
    Et pour finir je prie à Allah notre seigneur de nous accorder beaucoup de patience dans tous ces épreuves.

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*