En ce moment

Un gendarme invite un élève à se faire sodomiser pour payer son amende pour non-port de masque

Pour son malheur, un jeune de Ouani, sac sur le dos, se rendait ce jeudi matin à un cours : Celui-ci prépare en effet le baccalauréat. Crissements de pneus… Voilà qu’un pick-up de la gendarmerie s’arrête à ses pieds. Ce dernier ne porte pas son masque de protection. N’ayant pas les moyens de s’acquitter de l’amende de dix-mille francs, on l’embarque aussitôt dans le véhicule.

À la gendarmerie, l’élève se voit confisquer son sac. Lequel contient, entre autre chose, sa carte nationale en plus de son dossier de candidature au baccalauréat. On lui fait savoir par ailleurs qu’il peut repartir pour revenir avec l’argent sans quoi il n’aurait pas ses affaires.

Le pauvre, désemparé, s’est fondu en larmes. Un charritable citoyen dehors le prend en pitié. Ce bon Samaritain lui tend un billet de deux-mille francs. Puis lui demande de retourner voir les gendarmes pour leur dire que c’est tout ce qu’il a. Le jeune s’exécute : « Va te faire sodomiser pour compléter les huit-mile franc », lui ordonne un gendarme. Notre source, de passage à la gendarmerie, est partie sans connaître l’issue de l’histoire.

Dhoulkarnaine Youssouf.

La Rédaction

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*