Un homme âgé de 30 ans a violé une petite fille et il nie tout or la petite fille était…

Agression sexuelle sur une mineure : Le tribunal donnera son verdict le 18 janvier 2018

Un homme âgé de trente-ans a été déféré jeudi dernier devant le tribunal correctionnel de Moroni. Poursuivi pour “agression sexuelle“ sur une mineure, l’audience s’est tenue dans le noir, les portes fermées et sans public, comme l’avait ordonné le juge.

Avec un air honteux, le prévenu a nié les faits qui lui sont reprochés. Pour se défendre, il a expliqué qu’il n’avait pas pénétré la fille ajoutant juste qu’il avait, posé sa verge entre les cuisses de la victime. Cette dernière qui est, une très jeune femme noire de petite taille a déclaré devant le juge que les paroles du prévenu étaient “mensongères “.

“Le prévenu m’a enlevé ma jupe et ma petite culotte. il m’a pénétrée une première fois et puis une seconde fois“ avait-elle raconté dans la salle d’audience qui était vide à l’exception des juges, du procureur ainsi que des deux avocats.  Avant d’ajouter que c’était la première fois où elle avait un rapport sexuel avec un homme.

Au terme du débat, l’oncle de la victime a expliqué qu’ils avaient su ce qui s’était passé quand la petite fille a constaté un retard de ses menstruations. “Après deux mois de retard, on l’a amenée à l’hôpital et c’est là que le docteur nous a informé que notre fille avait été violée“ a-t-il détaillé.

L’avocat de la défense, Me Fahardine Mohamed a plaidé coupable et a demandé au tribunal de juger son client pour “détournement de mineure“ et non “agression sexuelle“ car la victime a exprimé son consentement “vu qu’elle n’avait pas tenté de se défendre“. Quant au procureur de la République, il a demandé l’application de loi.
El-Aniou Fatima
(Stagiaire)/Alwatwan

titre modifié

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*