Un homme de 60 ans condamné à 7 ans d’emprisonnement pour agression sur une fillette de 4 ans

Sept ans d’emprisonnement et une amende d’un million de francs comoriens sont les peines infligées à Ibrahim Ali Kassim, âgés de 60 ans, poursuivi pour agression sexuelle sur une mineure de quatre ans. Cette condamnation a été rendue publique, samedi dernier, à l’issue d’une audience tenue devant le tribunal de flagrant délit du jeudi.

Pour Me Tadjidine Ben Mohamed, un des avocats qui se sont constitués d’office pour défendre les intérêts de la victime, la peine de sept ans prononcée à l’encontre du violeur est juste. «Nous sommes très satisfaits de la décision, nous n’allons pas faire appel. Considérant l’âge de la victime, il s’agit sans nul doute d’un crime», a-t-il justifié.

Au sujet des intérêts civils, Me Tadjidine Ben Mohamed a déclaré que sa cliente n’a pas souhaité réclamé quoique ce soit. «Nous avons demandé un francs symbolique», dira-t-il. Pour l’avocat, ce genre d’infraction est devenu monnaie courante. «Le parquet doit prendre ses responsabilités afin d’endiguer ce fléau. Il va de l’avenir de nos enfants et il est temps que notre ministère public part à la chasse contre ceux qui règlent ce genre d’affaire à l’amiable», a-t-il déclaré.

Quant à Me Moindjié Hamadi, un autre avocat de la partie civile, la condamnation de sept ans prononcée par le tribunal est «une très bonne chose». Pour, lui, l’essentiel est de faire en sorte que ce genre d’infraction ne se produise plus «pour que les enfants soient protégés de ces prédateurs».

Du côté du parquet, on soutient que le délit d’agression sexuelle sur mineure est constitué. «Cette condamnation s’aligne aux réquisitions du parquet», dit-on. Ibrahim Ali Kassim a comparu devant le tribunal de flagrant délit le 24 mai dernier pour avoir imposé un cunnilingus et une fellation à une fillette de 4 ans.

Alwatwan

3 commentaires sur Un homme de 60 ans condamné à 7 ans d’emprisonnement pour agression sur une fillette de 4 ans

  1. Pour moi faire des choses à une gamine de moins 15ans c’est un crime. Possible que ce vieux monsieur est un simple type sinon il se serait pas passer grand chose. C’est une banalisation. Les gens bien placés, des fonctionnaires, des profs qui sortent avec leurs élèves âgés d’à peine 18/20ans, c’est monnaie courante dans ce pays qui se réclame à 100% musulmans-pratiquants

  2. Aux comores, c’est quasiment un mariage d’un gros pervers avec une pauvre gamine innocente. Quand on se sent tellement musulman comme ils prétendent. Pas d’autres commentaires.

  3. Il faudra alourdir la peine pour freiner ce fléau. Au Bénin, la règle est simple:différence d’âges x 2. Donc ce conard aurait (60-4)x2 = 112 ans. d’emprisonnement.

Répondre à AHMED Omar Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*