Un jeune amant de 18 ans, violé par le mari et ses bandits à Fomboni

Photo illustration
Photo illustration

Un jeune homme de 18 ans a subi une agression d’une rare violence, à Fomboni, dans le quartier de Kanaleni le jeudi 5 décembre. Ses agresseurs, un groupe d’hommes, l’ont agressé en utilisant du gaz lacrymogène, puis l’ont violé et enlevé pour continuer à abuser de lui dans une maison.

Affichez votre publicité sur Comores infos: Cliquez ici pour en savoir plus

Tout commence entre les deux amis, Baco un jeune homme de 18 ans et  Anfane un homme 27 ans. Anfane voyageait beaucoup entre Anjouan et Mohéli, il demandait à son ami de confiance Baco de veiller sur sa femme pendant ses absences à la maison mais la femme d’Anfane a fini par devenir la maîtresse de Baco. Pendant les absences du mari, son ami devenait l’homme de la maison et tous les voisins étaient au courant de l’histoire d’amour entre les deux tourtereaux. Quant Anfane a été mis au courant de l’ histoire, il a porté l’affaire devant la justice et avait été indemnisé par son ancien ami Baco.  Mais le mari trahi a monté un groupe de bandits qui a piégé Baco en utilisant son ex- maîtresse pour donner rendez-vous à son ex-amant à un endroit éloigné du quartier de Kanaleni  pour le violer.  Le procès de cet acte barbare devait avoir lieu le mardi 10 décembre au tribunal de Fomboni mais l’un des auteurs a pris la fuite pour la Grande-Comores et reste introuvable. Baco, la victime est admise en soins intensifs, placée sous perfusion à l’hôpital de Fomboni.

Les histoires de règlements de comptes se multiplient à Mohéli ces derniers mois. Dans un autre  quartier de Fomboni, à Hadoudja, un jeune homme a été agressé violemment là aussi par un mari trompé avec ses bandits. Le jeune homme était l’amant d’une femme mariée, la maîtresse a piégé son amant à cause des contentieux non réglés entre la maîtresse et son copain.

 

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*