Un jeune est mort à la brigade d’Iconi

comores-L’information s’est rependue comme une traînée de poudre dans tous  les coins de la capitale des Comores, Moroni ce jeudi : « Il y a un jeune trouvé mort à Iconi. Le corps de la victime se trouve actuellement à hôpital El-Maarouf ». Le procureur de la république a annoncé dans l’après midi qu’elle a ordonné une enquête. « En tant que procureur,  j’ai ordonné une enquête pour que la lumière  sur sa mort soit faite. Surtout pour savoir s’il a été battu par ceux qu’ils l’ont amené ou s’il a été battu par les hommes en uniforme », a déclaré  Maoulida Djoubeir, procureur de la république, lorsqu’elle a informé la population sur ce qui s’est passé  ce jeudi.

Un jeune qui  est soupçonné   d’être  « un voleur » connu sous le nom de Doudou Issa,  a été amené par les  gens de son  village à l’une des brigades des Ngazidja.  « Ce matin, nous étions  informés que son pronostic vital était engagé », a annoncé Madame la procureur, en précisant que quelque seconde après qu’il soit évacué à l’hôpital El-Maarouf.

« Je étais informé plus tard que la victime est décédée  », précise Madame la procureur de la république, dans un point de presse qu’elle a tenue conjointement avec le colonel Abdallah Rafik, commandant de la gendarmerie nationale.

« Dés que nous avons appris la triste nouvelle,  j’ai constitué une commission d’enquête  qui a commencé à travailler dés le matin », indique le commandant de la gendarmerie. Abdallah Rafik, qui promet des résultats le plus vite possible et a certifié qu’il y a des gens qui sont déjà entendus. Par ce que « nous aussi, nous voulons  savoir le comment et pourquoi ce jeune  est mort », a ajouté le commandant de la gendarmerie qui précise  que c’est un engagement qu’il faut tenir jusqu’au bout.

L’enquête en question réunis  à la fois des policiers, des médecins et  des citoyens,  « chacun a fait son expertise », éclaire Madame la procureur. « Moi j’ai aussi mes techniciens d’identification de la section criminelle qui ont commencé les recherches», ajoute le commandant.

Correspondant Comores infos à Moroniphotomort

3 commentaires sur Un jeune est mort à la brigade d’Iconi

  1. Rien d étonnant et cela ne sera pas la dernière.paix à son âme.on veut tout et tout de suite en voulant singer ceux qui ont mis des siècles à s organiser .brigade criminelle,maison de l’ emploi etc…commençons par le début:produisons pour nous nourrir et plus,organiser très sérieusement la santé et l’ éducation au Coeur du gouvernement et sans corruption et le reste suivra avec la volonté de la justice

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*