Un local de stockage de produits alimentaires pillé par des citoyens

C’est ce dimanche dans l’après midi qu’un local qui stocké des produits alimentaires a été pillé par des citoyens comme le rapporte Amir Bobah.

image

Un local loué pour la distribution des produits alimentaires destinés aux nécessiteux est attaqué par le peuple.

Hommes , femmes et enfants tous y sont entrés et ressortent avec des sacs de riz, de farine, du sucre et d’autres produits alimentaires.

image

Oui un vrai carnage et des voitures s’arrêtent pour bien remplir leur coffre.Oui ils ont attaqué ces dons qui leurs sont destinés.

image

Une demie heure après un agent de police est arrivé pour remettre de l ordre mais vite dépassé car voyez vous il arrivait à reprendre quelques produits arrachés des mains des citoyens et il suffisait qu il les dépose sous un arbre et aller vers un autre que d’autres se servaient.

Amir Bobah a recueilli le témoignage d’un homme qui habite à côté du local.

Un citoyen a fait face au policier et lui a dit :

– Moi j habite à côté et tous les jours vers 4h du matin quand je vais faire le WITR la première prière des camions et des voitures d’autorités viennent nous voler ce qui nous est destiné donc on a décidé à notre tour de venir nous servir et leur donner une bonne leçon.

image

On a le droit de manger ce qui nous est destiné oui nous les nécessiteux mais pas ces gros ventres qui nous ont tant volé et qui se battent pour nous voler aussi l’aide des ARABES ?

image

Le président Azali sera content de notre action et ce n’est pas fini ce n’est qu’un début nous avons voté Azali justement parce qu’il est juste et on ne laissera personne entraver à sa politique.

2 commentaires sur Un local de stockage de produits alimentaires pillé par des citoyens

  1. pour moi cette citoyen a tout a fai raison car etnt fonctionaie ils doient montree l exemple et doient respecter cette citoyen pour moi je fairai la méme chose

  2. Il y a des événements qui font réagir et d’autres qui nous laissent sans voix . Je suis perturbe par cette histoire.
    Cependant je ne peux pas blâmer quelqu’un .
    Car je me demande ce que j aurais fait si j’étais sur place .
    Au fond de moi j’aime mon pays et j’admire ceux qui sont sur place.
    Il n’est pas question de blâmer les uns et les autres .
    Seulement il serait question de collecter des idées qui nous permettraient de corriger cette situation .
    Vive les Comores que Dieu bénisse les habitants de ces îles

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*