Un mahorais interpellé sur un scooter avec plus de 3,3 grammes d’alcool dans le sang

France:

Affichez votre publicité sur Comores infos: Cliquez ici pour en savoir plus

​Un homme de 33 ans a été condamné ce vendredi 13 octobre par le tribunal correctionnel de Périgueux. Il avait été interpellé mercredi à Périgueux avec plus de trois grammes d’alcool dans le sang.
Ce vendredi 13 octobre, le tribunal correctionnel de Périgueux a infligé une peine de deux mois de prison ferme à un homme de 33 ans de Périgueux et révoqué un sursis de trois mois. Ce jeune père n’a pourtant pas de permis de conduire mais mercredi 11 octobre il a été arrêté au guidon de son scooter par la police municipale. Il titubait. Un contrôle a révélé qu’il avait plus de 3,3 grammes d’alcool dans le sang.

Besoin d’oublier ses malheurs
« Quand je commence à boire, je bois ! Mais je ne suis pas alcoolique. Je peux passer des jours ou des mois sans boire, » a expliqué le prévenu aux juges. Mercredi, il avait besoin d’oublier quelques malheurs. Le malaise de sa femme enceinte de six mois qu’il a retrouvé sur le sol et le coup de fil de sa mère en pleurs pour lui annoncer son divorce après 50 ans de mariage. « Je suis monté au magasin acheter des bières. Je les ai bues sur le banc. Si vous m’envoyez en prison je ne serai pas là pour voir naître mon fils et je ne sais pas qui va s’occuper des autres autres quand ma femme va accoucher. »

Déjà sept condamnations

Illustration

Ces inquiétudes ont marqué le tribunal mais l’homme, originaire de Mayotte, n’en était pas à sa première interpellation. Il a déjà sept condamnations à son casier pour conduite en état alcoolique et la dernière remonte au printemps. La police l’a conduit en prison dès la fin de l’audience. Il pourra peut-être sortir en conditionnelle pour la naissance de son troisième enfant.

Par Benjamin Fontaine, France Bleu Périgord et France Bleu

1 commentaire sur Un mahorais interpellé sur un scooter avec plus de 3,3 grammes d’alcool dans le sang

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*