Un million d’euros pour la langue française aux Comores

Le gouvernement français a décidé de poursuivre sa coopération sur le terrain, avec l’archipel des Comores. Un soutien financier de taille, dans le cadre du fonds de solidarité prioritaire, de l’ordre d’un million d’euros, a été signé entre la France et les Comores, il y a quelques jours, au ministère comorien des Affaires Etrangères à Moroni.

Affichez votre publicité sur Comores infos: Cliquez ici pour en savoir plus

Le développement de la francophonie et l’accès au savoir véhiculé par la langue française sont les piliers de ce projet culturel de grande ampleur, à destination de tous les jeunes comoriens, en dehors du système éducatif traditionnel.

Livres, médias audiovisuels et bibliothèques

La diffusion pérenne de livres, l’immersion au cœur des médias audiovisuels et l’ouverture à la connaissance universelle par le biais de 35 bibliothèques, contribueront à cette appropriation de la culture française, décryptée sous toutes les coutures de l’enseignement du français aux Comores.

« La maîtrise de la langue française est un enjeu majeur pour le système éducatif comorien »

Et l’ambassadeur de France aux Comores d’expliquer l’importance de cette coopération culturelle. « Une langue est un outil d’expression et de communication. Elle permet la transmission des connaissances, des débats constructifs et l’accès au savoir… La maîtrise de la langue française est un enjeu majeur pour le système éducatif comorien dont elle constitue un des véhicules« , précise-t-il.

Le représentant de l’Etat français résume également en quelques mots l’ambitieux projet de coopération, mené sur le terrain au coeur de l’archipel des Comores. « On apprend une langue en lisant des livres de qualité ; on apprend une langue en écoutant des discours qui respectent les règles élémentaires de syntaxe et de grammaire », conclut-il.

Fabrice François

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*