Un nouveau centre culturel comorien prévu pour 2015 à la Réunion.

CENTRE-COMORIEN

Cela fait plus de 10 ans que la communauté comorienne de la Réunion envisage la construction de son centre culturelle sur un terrain acquis en 2010 dans le quartier Bas-de-la-rivière.

Implanté depuis longtemps à la Réunion, les comoriens et les mahorais se côtoient volontiers. Jusqu’à présent seule la mosquée Maasdid El-Shaafei du Port accueille une communauté à dominante comorienne.

En effet, la plupart des mosquées sur l’île sont gérés par la communauté des zarabes pour la plupart originaires de l’Inde ou du Pakistan. Ils sont aussi très présents et connues dans leur implication dans l’activité commerciale de l’île.

La construction de ce centre culturel, serait un grand pas en avant pour la communauté comorienne. La pose de la première pierre de l’édifice a eu lieu ce dimanche en même temps que la célébration du premier jour de l’an du calendrier musulman.

Le coût de la construction du centre est estimé à 1 million d’euros. A part les dons, l’association peut compter sur la subvention de la ville de Saint-Denis d’un mont de 200 000 euros. Une subvention du conseil municipal sera votée d’ici fin novembre.

Le futur bâtiment sera construit sur trois étages et disposera d’une surface de 1000 m2, le tout couronné d’une coupole.

Le centre aurait comme objectifs : une mission socio-éducative (accompagnement des enfants et soutien scolaire), une mission culturelle avec la mise en valeurs des traditions et connaissances comoriennes). Le Centre Comorien de Culture et de Connaissance de la Réunion (4CR) aura aussi pour vocation de fédérer les différents associations comoriennes de l’île.

Les Mahorais et les comoriens représentent une part non négligeable des électeurs à l’approche des élections départementales. Les offres de financements sont les bienvenues pour s’attirer les faveurs des électeurs.

1 commentaire sur Un nouveau centre culturel comorien prévu pour 2015 à la Réunion.

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*