En ce moment

Un patient atteint du COVID-19 sous assistance respiratoire meurt à cause d’une coupure de courant

C’est un témoignage bouleversant retranscrit sur le réseau social Facebook par l’activiste Ben Abdallah connu sous le nom de Abu Malha. Une femme porteuse de la COVID-19 lui témoigné avoir passé 3 jours sans traitement au centre hospitalière de Samba où sont hospitalisés les patients atteints du Coronavirus.

Elle lui a aussi expliqué qu »elle était témoin oculaire d’une femme qui était sous assistance respiratoire décédée quelques temps après la coupure du courant:<< Elle m’a décrit un tableau particulièrement sombre, employant des mots choquants, tel que « prison » ou « enfer ». Elle m’a avoué son incompréhension sur le fait que depuis lundi qu’elle est admise à Samba parce qu’elle serait porteuse du Covid, elle n’a reçu aucun traitement. Aucun médicament. « Hari kapvatsi » disait-elle. Elle m’a aussi confié, qu’une dame qui était sous assistance respiratoire est mort hier suite à une coupure de courant, parce qu’ils en ont mis du temps à brancher le générateur de secours. « Nahu ri rongoza nayi. Nahu rira mahiyo hama wana watiti »
À croire son témoignage, elle est entrain de vivre les 10 jours les plus longs de toute sa vie.

Une description digne de Guantanamo >>

La Rédaction

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*