Un préfet a-t-il un pouvoir de sanctions ?

Comment le pays tombe si bas. On l’a dit et on le redit encore. On tombe si bas. Si l’honorable préfet suit les instructions de l’Etat, c’est bien normal étant le représentant de l’Etat dans la région. Pas de problème. Mais qu’il sache que  »le communiqué » est illégal sur toute la ligne.

L’honorable préfet parle de sanctions sans se fonder sur aucune disposition légale.Les préfets ont-ils un pouvoir de sanctions ? Les contrevenants seront sanctionnés, précise-t-il. Mais comment ? 
Le préfet veille au respect des lois de la République ou celles du Chef ? 

Je ne commente pas l’objet du « communiqué’ qui n’a aucun fondement légal, je laisse les linguistes analyser le fond, j’invite les juristes à décrypter la forme de ce qui reste malgré tout un document administratif parce que signé par une personne investie d’une autorité publique.

L’honorable préfet (tout sérieux) signe un tel document. J’ai honte à mon pays. Comme a dit l’autre, permettez-moi d’aller vomir et revenir. Attendez-moi, je reviens !!!!

A.S.K

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*