Un président par accident ?

Jusqu’à présent, nous ne connaissons toujours pas ce que le Président Ikililou a pu dire pendant ses campagnes pour rafler les élections de 2011. Un cas vraiment particulier !

Jusqu’à présent, nous ne connaissons toujours  pas ce qu’il avait prévu d’entreprendre pour diminuer les pénuries d’eau et d’électricité. Au contraire elles se sont accrues !
Jusqu’à présent, nous ne connaissons toujours pas ce qu’il ambitionnait  de faire pour en finir avec la corruption. Celle-ci s’est généralisée comme une trainée de poudre !

image

Jusqu’à présent, nous ne connaissons toujours pas ce qu’il prévoyait de faire avec la question de Mayotte. Embrasement et exactions de Comoriens s’ensuivent !

Jusqu’à présent, nous ne connaissons toujours pas les raisons qui l’ont poussées à réintégrer nos voyous de la république dans les affaires courantes de l’Etat. Des transhumants aux capacités de nuisances et de destructions massives reconnues !
Jusqu’à présent, nous ne connaissons toujours pas ce qu’il pensait pouvoir faire pour mettre un frein sur le clientélisme et le népotisme étatique. Des penchants pour ses idéologies que nous ne soupçonnions pas !

image

Jusqu’à présent, nous ne connaissons toujours pas les décisions qu’il a prises pour régler les problèmes de détournement de fonds et des malversations dans les grandes sociétés. Des mains liées, des conflits d’intérêts et des personnes incollables en prison !

Jusqu’à présent, nous ne connaissons toujours pas le type de fantôme qui occupa la présidence comorienne durant les 5 dernières années. Wanted, avis aux chercheurs !

Jusqu’à présent, nous ne connaissons toujours pas si le docteur était  préparé psychologiquement pour être président. Nous ne le saurons jamais peut-être !
Finalement, la meilleure citation est celle de Cheikh mc « Dukutera doriwombéya zé douwa ritsiwoné djawé »

Mohamed Youssouf

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*