Un quatorzième parti renforce le camp de Mamadou

wpid-screenshot_2016-02-02-09-40-16-1.png

Saïd Ahmed Saïd Abdillah dont la candidature été rejetée par la cour constitutionnelle pour la présente élection présidentielle, s’est rallié au candidat Mohamed Ali Soilihi, a-t-il annoncé, hier lundi au cours d’une conférence de presse à Moroni.

image

Le candidat malheureux avant l’heure de Comores a estimé que « certaines de [ses] idées concordent avec les siennes [Mamadou] » et, chose importante, Saïd Abdillah aura sa place à ses côtés, si Mamadou est élu.

Selon lui, Mamadou est l’homme idoine pour sortir le pays de l’auberge. Le candidat Mohamed Ali Soilihi connait parfaitement les arcanes de la politique économique, expliquera Said Ahmed Said Abdillah, trouvant ainsi une facilité pour négocier avec les partenaires « contrairement à d’autres qui ne savent pas sur quel pied danser ».

Répondant à un journaliste qui a estimé que l’homme Mamadou incarnerait la corruption dans ce pays, Said Abdillah dit : « On ne peut mettre tous les malheurs de ce pays sur un seul homme. C’est injuste. Il n’est qu’un ministre comme tant d’autres. La santé, l’éducation, les infrastructures, pour tout cela il y a des ministres. Lui, il est ministre des finances et vous voyez les fruits avec le paiement des salaires des agents d’El-Maarouf, des enseignants, des autres fonctionnaires… ».

D’après lui, Mamadou est la seule personnalité à trouver une solution aux problèmes énergétiques avec l’arrivée des trois moteurs ».

Comores Atlernative devient le quatorzième parti politique à soutenir la candidature du vice-président Mamadou.

Toufé Maecha / Hzkpresse

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*