En ce moment

Un trentenaire meurt du COVID-19 48h après avoir été transféré d’une clinique à Samba

La deuxième vague de COVID-19 qui frappe les Comores actuellement est plus meurtrière. En moyenne et rien qu’à la grande Comores, 4 décès sont enregistrés chaque jours. À Samba, où sont hospitalisés les malades symptomatiques, 6 décès sont enregistrés le vendredi et 7 personnes ont perdu la vie le dimanche.
Selon plusieurs témoignages, ces décès sont liés à un problème de prise médical. Beaucoup de malades restent dans leurs lits sans pour autant être soignants et d’autres sont transférés par les cliniques à la dernière minute à l’hôpital de Samba. C’est le cas du jeune originaire de Mdjoiezi dans le Hambu, décédé hier, après avoir été transféré le vendredi à Samba. En effet, Mohamed Hassane était hospitalisé dans la clinique de Dr Kemal avant d’être transféré à Sambi où il mourra hier.

La Rédaction

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*