En ce moment

Un violeur s’est échappé de la prison avec 3 autres détenus

Ils étaient nombreux à vouloir tenter une évasion à la Maison d’arrêt. Et seulement quatre ont réussi franchir les murs. Une information judiciaire est déjà ouverte. Et actuellement, ces quatre détenus courent toujours dans la nature.

 

Quatre détenus se sont évadés samedi dernier, dans l’après-midi, de la Maison d’arrêt de Moroni. Un détenu pour agression sexuelle et trois autres emprisonnés pour des affaires de vol. Actuellement, ils sont dans la nature. Une journée après l’évasion, le procureur de la République, Mohamed Abdou, a ouvert une information judiciaire et que les quatre personnes sont activement recherchées. Contacté au téléphone, le chef du parquet de Moroni affirme avoir été mis au courant lundi 20 janvier, soit 48 heure après les faits. «Je viens tout justement d’être mis au courant de cette histoire», se plaint-il. Tout commence après la visite d’un détenu. Alors qu’il voulait reconduire à l’intérieur le prisonnier qui a reçu la visite, le gardien en permanence a été bousculé et mis à terre, selon le garde en chef de la Maison d’arrêt de Moroni, Farid Saïd. Pendant ce temps, les détenus ont profité de ce moment pour tenter de s’en fuir de la prison.

Dix détenus avaient réussi à franchir le mur

Ils étaient une foule à vouloir prendre la fuite. Dans cette tentative, dix détenus avaient réussi à franchir le mur. Mais seulement quatre personnes ont réussi à s’échapper malgré l’intervention des militaires présents sur les lieux au moment de l’évasion. Les six restants ont été attrapés et remmenés en cellule. Selon toujours Farid Saïd, après cette tentative, les détenus ont été blessés en voulant escalader la grille de la maison pénitentiaire.
Le garde en chef a, suite à cette affaire, rappelé les sanctions infligées à un détenu arrêté pour tentative d’évasion. «Après une tentative d’évasion, des mesures sont prises pour le détenu. Celui-ci va en cellule pendant 24h, et cela dépend aussi des dégâts qu’il a causés pendant la tentative», fait-il savoir. A noter que ce n’est pas la première fois que des détenus tentent de s’évader de la prison de Moroni. Et, malgré les mesures prises pour éviter ces escapades des prisonniers, (le renforcement des agents de sécurité, et la réhabilitation des lieux), ces mesures ne semblent pas réduire les risques potentiels d’évasion des prisonniers

Bahiya Soulayman/Alwatwan

titre modifié par la rédaction

La Rédaction

2 commentaires sur Un violeur s’est échappé de la prison avec 3 autres détenus

  1. Il serait mieux que ce violeur cherche azali et sa femme pour les sodomiser avant de les égorger , je lui donnerai récompense et le peuple comorien lui bénir .

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*