Une bagarre d’une rare violence a opposé Pidjani à Oungoni

pidjaniL’ambiance était électrique pendant quelques jours entre les villages de Pidjani et Oungoni. Tout a commencé le 15 juin par un match de football entre Oungoni et Famaré. Le match se déroulait  au stade du Ouandani à Pidjani. L’équipe de Famaré était soutenue par des supporteurs de Pidjani, qui se sont chamaillés avec ceux de l’équipe adverse aux abords du terrain de foot en s’échangeant quelques insultes.

Le lendemain de la rencontre les habitants de Pidjani se sont rendu compte que la citerne du village a été endommagée. Les villageois de Pidjani ont directement mis la responsabilité sur ceux d’Oungoni et sont partis couper les fils électriques du village d’Oungoni deux jours après le match.

Les habitants d’Oungouni ont pensé à une coupure électrique mais se sont rendu compte par la suite que 17 maisons avaient brulées dans le village, ce qui a entrainé une violente bagarre entre les deux villages.

Alertés par les villageois d’Oungoni, les habitants de Ntsinimoipanga sont intervenus pour protéger un groupe électrogène qui permettait d’alimenter la région en électricité. C’est à ce moment-là que  Pidjani a fait appel à la gendarmerie de Foumbouni pensant que les villages d’Oungoni et Ntsinimoipanga se ralliaient contre eux.

L’intervention de la gendarmerie était d’une violence sans précèdent, faisant plusieurs blessés et de multiples arrestations dans les trois villages.  Les suspects de ce conflit seront présentés devant la justice ce samedi 22 juin à Moroni.

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*