Une cérémonie de mise en place de la Commission Nationale des Droits de l’Homme

Une cérémonie de mise en place de la Commission Nationale des Droits de l’Homme et des Libertés a eu lieu de ce matin en présence du Chef de l’Etat, de plusieurs personnalités de la société civile et du monde politique et du Corps diplomatique.

Le Grand Cadi qui a pris la parole le premier pour rappeler que les droits de l’homme, notamment de la femme sont bien clairs dans le Saint Coran. « Les diffamations les calomnies, les rumeurs sont interdites dans l’Islam et certains semblent l’oublier ou l’ignorer, et cela est inacceptable. C’est pourtant la base des Droits Humains » a dit le Grand Cadi.
Et avant que le Président de la République prenne la parole, le Ministre de la Justice et la Présidente de la Commission Nationale des Droits de l’Homme et des Libertés ont pris la parole pour expliquer le rôle d’une telle institution dans un Etat de droit.
Et enfin le Chef de l’Etat s’est exprimé pour d’abord dire l’importance d’un tel évènement dans notre pris. Une institution nécessaire dans le vivre ensemble, qui doit faire comprendre que le citoyen a des droits mais aussi et surtout des devoirs.

Le Président de la République a attiré l’attention de la CNDHL et de la Presse sur la culture du mensonge et la campagne de dénigrement de notre pays notamment dans les réseaux, devenus un lieu de non droit.
Il a enfin demandé à la presse de faire respecter ce noble métier et de ne pas laisser de pseudos journalistes ternir l’image d’un métier.

Beit Salam

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*