Une décision pour rectifier la mauvaise conduite à l’université

wpid-screenshot_2015-11-04-15-23-55-1.png

A peine 9 mois après la prise de service du président de l’UDC, Dr Said Bourhane tente le tout pour conduire l’institution dans un nouvel élan. Il essai de ramener l’institution à tout ce qui est formelle. Les deux décisions déjà prises montrent qu’il ne reculera devant rien pour faire de l’UDC, un vrai lieu de bonne conduite et d’apprentissage.

image

La première, c’est de respecter la date limite des pré-inscriptions. Dans les années précédentes, il y avait l’habitude de négliger la pré- inscription pour s’inscrire au moment voulu par le candidat. Maintenant c’est fini, ce n’est plus le cas, cette idée est abandonnée. Il faut s’inscrire ou partir ailleurs.

La seconde, c’est de prévenir les étudiants que la date limite de paiement des frais de scolarités est fixée le 31 octobre. Quiconque osera dépasser ce délai n’est plus étudient de l’UDC. Encore une décision qui ne reculera devant rien. Tous cela pour montrer que c’est fini le désordre.

Réussira-t-il à réorganiser cette institution ou pas ? Seul l’avenir qui nous dira.

Nakib Ali Mhoumadi, Etudiant à l’Université des Comores

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*