Une délégation comorienne reçue par Armada

Une délégation comorienne conduite par le Secrétaire Général du Gouvernement, Mr Idaroussi Hamadi a effectué une visite technique de 3 jours, du 17 au 19 mai 2018 au siège du Groupe Armada à Dubaï aux Emirats Arabes Unis. Le Secrétaire Général du Gouvernement était accompagné du Secrétaire Général à la Vice-présidence en charge des Investissements, du Chef de la Communication de la Présidence de l’Union des Comores, du Conseiller du Ministre des Finances et du Budget, et d’un avocat-conseil. La délégation a été reçue par le Président Directeur Général du Groupe Armada Dr Mohammed Rahif Hakmi, entouré de ses proches collaborateurs notamment son Directeur Général Dr Jamal Boulfelfel, son chargé des Relations Internationales Mr Mustaq Birader, le Représentant du Groupe Armada aux Comores Dr Soulaimana Soudjay.

Ont également participé à ces réunions, Mr Mounir Said Ahmed et l’Ambassadeur des Comores à Abu Dhabi SEM Said Toihir Ben Said Nassur.

Il s’agissait pour la délégation comorienne de venir s’enquérir de l’état d’avancement du projet Armada Comores, de discuter du cahier des charges et de la nomination d’un mandataire du Gouvernement dans le projet, ainsi que de l’agenda d’exécution.

Le Groupe Armada a montré avec précision l’état d’avancement du dossier Comores, avec des défis relevés et des solutions innovantes pour un projet Armada d’un coût global qui doit rester dans la moyenne des coûts de construction, notamment au niveau régional (il est en effet essentiel que cet hôtel puisse être dans la compétition du tourisme haut de gamme dans l’Océan Indien et l’Afrique de l’Est). Des solutions sont donc trouvées pour la logistique, l’énergie, l’eau potable, les eaux usagées, la protection de l’environnement, et bien évidement la construction des grosses œuvres, malgré des conditions de travail pas toujours simples aux Comores pour un projet de cette envergure. Le Groupe Armada a aussi montré sa préparation des premiers équipements qui doivent arriver aux Comores pour le terrassement, les travaux de clôture et des fondations.
Après 3 jours de discussion dans un climat cordial et détendu, les 2 parties se sont dit satisfaites des séances de travail et ont dressé un procès-verbal dans lequel des engagements précis sont pris par l’une et l’autre des parties, de ce mois mai au 30 juin prochain et pouvoir ensuite commencer d’une manière effective le chantier de construction du plus grand projet structurant des Comores depuis l’indépendance.

Le Groupe Armada a saisi enfin l’occasion de cette rencontre avec le Secrétaire Général du Gouvernement et sa délégation, pour manifester son grand intérêt de soutenir l’émergence des Comores notamment dans les grands projets d’infrastructures de développement, avec de l’autofinancement. Le Groupe Armada a aussi montré sa ferme volonté de respecter l’engagement pris auprès du président de la République Azali Assoumani et du peuple comorien, notamment dans la région de Mitsamiouil.
Et du 20 au 23 mai, le Dr Soulaimana Soudjayi et votre serviteur avons pris le relais pour des discussions encore plus approfondies (en temps masqué) notamment au sujet des missions du tout nouveau chef de projet Armada-Comores, le sud-africain Charl Marais, de la liste des matériels et des équipes d’ingénieurs qui doivent arriver dans les prochaines semaines sur le site de Maloudja, ainsi que la mobilisation de l’ingénierie comorienne pour le terrassement et les fondations. Il était question également des dispositions à prendre pour les questions de santé et de prévention pour des équipes qui doivent séjourner durant de longs mois aux Comores.

Mohamed Mbechezi

3 commentaires sur Une délégation comorienne reçue par Armada

  1. mdrentsi henambi rifawo mtsido zitrangaza haloha yachidjeni naridotrangaza hembalouha yahatrou yaki comores cha hena woudjofa zembi yatsitso djouha hachan inchi chizoungou rewonehanayi pvondze namkeradhi bahakika rirendeha macouncou yazidjavou hawoumahoulinba

  2. ndini ridjo houdja en kili siwa comores ye maenavanou rendowangaliya simalaba piya ragni moimbawo mssomo rasira tsousoma piya ngassi sawa ngasi macouncouwo

  3. Toujours de bonnes qu’on ne voit jamais arrivé. Le Gouvernement se fait sa Pub et on attendra la veille d’une élection pour ameuter le peuple ; en attendant nos gouvernants se seront mis pleins les poches et voila malheureusement le quotidien des Comores depuis 42ans.

Répondre à bakar Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*