Une délégation de la Diaspora reçue à Beit Salam

Une délégation d’une trentaine de personnes a été reçue par le Président de la République à Beit Salam ce samedi 3 septembre. Les 2 porte-paroles de la délégation ont d’abord commencé par rendre hommage au Président pour les mesures  concernant notamment  la vie chère et surtout le pèlerinage à la Mecque. Cette délégation  de la communauté comorienne de France est venue aussi  présenter un certain nombre de doléances en 4 points au Chef de l’Etat.

1 Le problème du transport aérien et du coût exorbitant 

2 La création de la maison des Comores

3 Le trait d’union entre la diaspora et le pays d’origine. Il faut aider les nouvelles générations à mieux s’identifier au pays de leurs parents ou leurs grands-parents. Il faut donner le droit de vote à la diaspora, au nom de ce qu’elle cotise  pour le pays et au nom de son appartenance à la Communauté nationale.

4 Les retraités. La diaspora demande une réflexion sérieuse et une négociation avec le gouvernement français pour que ces retraités retournent aux Comores mais avec la garantie de soins notamment avec l’assurance maladie et la mutuelle de santé. En s’installant aux Comores les retraités peuvent aussi participer à l’essor économique, par une dynamisation de la consommation et la création d’emplois domestiques notamment.

Le Président de la République pour sa part a remercié ces représentants de la diaspora pour cette rencontre. Il a insisté sur l’importance qu’il attache au rôle de la diaspora dans la nouvelle dynamique de développement socioéconomique. Le Président de la République dit regretter que jusqu’à ce jour il n’ait pas eu de suite sur son souhait exprimé  un jour à Lyon d’un projet-pays conçu par la diaspora pour mettre véritablement  le pays dans la bonne marche de l’essor économique. Mais il ne désespère pas car il est intimement persuadé, qu’il y a dans la diaspora comorienne une expertise particulièrement pointue capable de se constituer en véritable locomotive de cette émancipation multidimensionnelle nécessaire à notre pays. Il saisit l’occasion pour lancer un appel solennel aux élites comoriennes de l’étranger, où qu’ils se trouvent à travers le monde pour apporter leur contribution citoyenne, dans l’écriture d’une page nouvelle pour des Comores meilleurs.

Le Président de la République a été aussi sensible aux doléances de la délégation, s’agissant notamment du transport. Il a confirmé à ces comoriens de l’étranger que des solutions sérieuses sont à l’étude et que prochainement, la situation devrait sensiblement changer notamment dans le désenclavement. 

Diaspora
Le Président de la République a aussi souhaité que les transferts d’argent de la diaspora soient mieux orientés. Il est nécessaire que nous redonnions de la valeur à l’argent. L’envoi  d’argent de la diaspora a fait naitre au pays la fausse et dangereuse  idée selon laquelle, ailleurs l’argent est facile à obtenir. Cela fait naitre un assistanat particulièrement nocif pour l’esprit d’initiative et l’accomplissement de soi. Nous devons changer cela désormais et la diaspora doit mieux orienter leur manne financière dans les secteurs productifs.

Beit Salam

1 commentaire sur Une délégation de la Diaspora reçue à Beit Salam

  1. Je pense il faudrait que la diaspora de France se structure avant toute démarche.Une fois la structure est là,tout est permis . En revanche si c’est le désordre,rien ne va .

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*