UNE DELEGATION MINISTERIELLE A ANJOUAN

wpid-fb_img_1462871968499.jpg

La décision de la cour constitutionnelle du 30 avril 2016 a ordonné une reprise à Anjouan, suite aux saccages des urnes constatés lors du double scrutin, du 10 avril dernier.

Affichez votre publicité sur Comores infos: Cliquez ici pour en savoir plus

image

Ainsi le Gouvernement a débloqué une manne financière d’une valeur de 18 millions de francs pour l’organisation de ces élections du 11 mai. Celles-ci concernent les deux candidats au poste de Gouverneur de l’île d’Anjouan et les trois candidats à l’élection présidentielle. En somme, six localités dans trois régions de l’île qui comptent 13 bureaux sont concernées pour la reprise du vote.

Le Ministre en charge des élections et son Secrétaire Général sont sur place pour veiller à la bonne organisation et à la sécurisation des élections.
Concrètement, ce mardi 10 mai, la Mission ministérielle sous le haut patronage du Ministre a réuni autour d’une table au siège de la Coordination de l’Union, les préfets, les candidats aux partielles, la CENI, les forces de l’ordre en présence du Coordinateur de l’Union de l’île. Le but demeure la sensibilisation à redoubler d’efforts pour le bon déroulement du double scrutin des partielles, en vue d’élections apaisées et transparentes.

Ministère de l’intérieur

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*