En ce moment

Une femme comorienne de 46 ans arrêtée avec un demi kilo d’héroïne

France. L’interpellation s’est faite au cours d’un contrôle routier sur l’A49,
dimanche entre Grenoble et Valence, au péage de Chatuzange-le-Goubet
(Drôme). Les douaniers ont fouillé la valise d’une passagère contenant
des paquets plastifiés : ils ont trouvé 527 g d’héroïne d’une valeur de
16 175 euros.

Dimanche en fin de matinée, les agents des douanes de Grenoble contrôlent la quarantaine de passagers d’un Flixbus Marseille-Genève qui circule sur l’A49 entre Valence et Grenoble au niveau du péage de Chatuzange-le-Goubet (Drôme).
Ils repèrent une valise qui, une fois ouverte, révèle quatre paquets
plastifiés et fermés par du ruban adhésif. Dans les paquets, des
bouteilles de bière, vidées de leur contenu, et bourrées de poudre
brune.

Plus de 16 000 euros de marchandise

Les douaniers identifient rapidement de l’héroïne, 527 grammes au
total, pour une valeur marchande de 16.175 euros. La propriétaire de la
valise, une femme de 46 ans habitant Chambéry et
d‘origine comorienne, a été interpellée, placée en retenue dans les
locaux de la douane de Grenoble puis remise aux gendarmes de la Brigade
de recherche de Romans-sur-Isère dans la Drôme.

Elle sera poursuivie pour « circulation irrégulière de drogue importée en contrebande » devant le tribunal de Valence le 21 février prochain. La drogue était vraisemblablement destinée à alimenter le marché savoyard.

Véronique Saviuc, France bleu

Titre modifié

4 commentaires sur Une femme comorienne de 46 ans arrêtée avec un demi kilo d’héroïne

  1. Bonjour,
    Ne parlez pas vite car certains comoriens sont confrontés à de situations très délicates ici en France.
    A l’heure actuelle certains indésirables Français et autres menacent très sérieusement de comoriens résidents en France.
    Un vrai complot est monté contre notre compatriote.
    Et maintenant ces indésirables ratés s’acharnent contre les intellectuels comoriens résident en métropole.
    On vous demande de très vigilant et attentif

  2. Elle cherche sa vie en tuant des jeunes il aurait été plus simple pour elle de rechercher un travail honorable. Je suppose que c’est une maman qui cherche à aider son enfant en l’aidant dans son travail de contre bande.
    J’espère pour elle qu’elle fera de la prison ferme car cela lui enlèvera l’envie de recommencer.
    C’est ce qui arrive à ceux qui veulent avoir de l’argent facile.
    J’espère que si elle a des enfants l’état lui enlèvera car elle n’est pas digne d’être mère
    Et on s’étonne que les jeunes comoriens de Marseille meurent tous les jours dans des règlements de compte entre bande
    C’est une femme ou mère indigne.

    • Elle cherche sa vie en tuant des jeunes il aurait été plus simple pour elle de rechercher un travail honorable. Je suppose que c’est une maman qui cherche à aider son enfant en l’aidant dans son travail de contre bande.
      J’espère pour elle qu’elle fera de la prison ferme car cela lui enlèvera l’envie de recommencer.
      C’est ce qui arrive à ceux qui veulent avoir de l’argent facile.
      J’espère que si elle a des enfants l’état lui enlèvera car elle n’est pas digne d’être mère
      Et on s’étonne que les jeunes comoriens de Marseille meurent tous les jours dans des règlements de compte entre bande
      C’est une femme ou mère indigne.

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*