Une femme décède suite à des coups et blessures: Le mari aux mains de la gendarmerie

​Hamada Mchinda a été arrêté par la Gendarmerie. Il est poursuivi pour coups et blessures ayant entrainé la mort, après le décès de sa femme à l’hôpital régional de Samba Kouni lundi.

Affichez votre publicité sur Comores infos: Cliquez ici pour en savoir plus

Les organisations de la société civile qui luttent contre les violences faites aux femmes sont sous le choc. Une femme a succombé à ses blessures lundi, après avoir été victime de violences conjugales. Son conjoint, est actuellement aux mains de la gendarmerie.

C’est la société civile qui aurait œuvré pour son arrestation, selon la présidente de l’ONG Hifadhu, avec l’appui de la Gendarmerie nationale.

Hamada Mchinda n’est pas à son premier forfait, selon Madame Goulam.

Il est un habitué des coups et blessures envers les femmes. 

Pour dénoncer ces pratiques, la société civile a lancé un appel à la mobilisation. Une marche devrait être organisée le 21 décembre prochain à l’initiative des associations et Mouvements œuvrant pour la défense des droits de la femme et du genre.

A.A.Hamdi/LGDC 

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*