Une fête nationale sans les deux anciens présidents de la République

Ce 6 juillet 2018, l’Union des Comores célèbre son 43 ème anniversaire depuis son accession à l’indépendance. Depuis cette date, seulement trois chefs d’États sont en vie. Un en exercice suite à son réélection en 2016, et les deux croupissent dans les geôles.

Il aurait être beau si nos trois présidents s’associent côte à côte pour célébrer cette journée importante pour notre jeune nation.
Mais malheureusement, Ikililou Dhoinine président de 2011 à 2016 est frappé par une interdiction du procureur de la république de quitter son île natale Mwali. Et Ahmed Abdallah Sambi, président de 2006 à 2011 est placé en résidence surveillée par le ministère de l’intérieur.

Ali Abdou

2 commentaires sur Une fête nationale sans les deux anciens présidents de la République

  1. c’est la fête du crc mais une fête nationale sans aucun représentant de l’opposition ni honneur aux anciens présidents ni les gouverneurs! voilà la fête de la campagne d’azali.
    je n’en crois pas que ce mot fête nationale doit être employé aujourd’hui.

Répondre à antoy abdou Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*