En ce moment

Une fillette de 11 ans prend la parole en public et dénonce le viol

« Soyez prudentes. Ne vous laissez pas amadouées par leur démagogie. Ils utilisent une pédagogie comme quoi je suis ton oncle, viens ma fille. Et au final, ils nous mangent comme des salades. Pourtant, nous sommes que des gamines ». A seulement 11 ans, Djasmine prend la parole en public dans le village de Dzahadjou Hambou, et dénonce les viols dont sont victimes les jeunes de son âge

Source: La Gazette des Comores

La Rédaction

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*