Une foire comorienne riche …mais moins suivie

Installés à l’ancienne imprimerie nationale, les artisans Comoriens avaient déclaré ouverte une foire de trois jours pour présenter à la population la richesse de notre culture. En présence de la secrétaire d’État chargée du tourisme Sitti Assoumani, la foire artisanale des Comores a vu affluer plusieurs artisans aux produits aussi variés.

image
Illustration

Du jeudi au samedi dernier, les visiteurs et les acquéreurs ont pu admirer le talent de nos compatriotes et ont pu par la même occasion acheter des objets de grande valeur. Qu’il s’agisse des habits traditionnels de l’association Massogno sitara ya Comores (Djoho, Lassi, Houdhourungui, Bilgidji,Draguila…), des sachets en papier de l’association Banda Bitsi, des fauteils de 4 places en pneumatiques ou des objets de la faune et de la flore Comorienne présentées par la maison de l’Ecotourisme, toute la culture Comorienne était présente. Dans cette foire, il n’y avait que la mobilisation qui faisait défaut.

Med Youssouf

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*