Une importante série d’activités réalisées sous le leadership du ministère de l’intérieur 

L’exécution du plan d’actions d’urgence du Ministère de l’intérieur avec comme principal objectif de garantir la sécurité des biens et des personnes, la paix et la stabilité du pays avance dans son respect scrupuleux. Le point est fait ce mardi 15novembre, au siège de l’ancienne Radio-Comores, lors du rendez-vous mensuel. Cette fois-ci, ce rendez-vous devenu incontournable en guise de suivi a regroupé le Secrétaire Général du Ministère de l’intérieur, des Directeurs Généraux et des chefs de services sous sa tutelle. Dans le domaine de la sécurité intérieure, la lutte contre l’émigration et l’immigration clandestine est remarquablement renforcée. On note d’emblée, la mise en place à l’AIMPSI du guichet spécialement réservé aux étrangers au Départ et à l’arrivée, la mise en place des plans hiérarchisés de contrôle des personnes aux frontières. Il y a également, l’extension du système 124/7 d’Interpol à l’AIMPSI, aux Ports de Moroni et de Mutsamudu. Une base de données portant les coordonnées des étrangers et leurs activités est en effet disponible. On peut aussi constater le renforcement du contrôle des biens et des personnes au niveau des ports et aéroports en Union des Comores. Une unité policière d’intervention rapide est désormais permanente.

Pour arriver à bon port, il faut dire que le Ministre de l’Interieur, Mohamed DAOUDOU et ses collaborateurs avec l’appui du Gouvernement comorien et ses partenaires ne ménagent aucun effort. Les capacités des services spécialisés sont renforcées : au total, 20 officiers et 2 magistrats ont bénéficié d’une formation sur  » l’investigation sur la scène d’infraction maritime », une autre formation sur la « cybercriminalité/trafic des êtres humains » dont 3 personnes du domaine en ont bénéficié à Kigali et j’en passe. 

Du côté des autres Directions sous tutelle du Ministère, les activités évoluent dans le bon sens. Nous aurons prochainement l’occasion de faire le point sur les réalisations des Directions relevant du Ministère de l’intérieur, entre autres, l’Information (CNPA, Al-watwan et ORTC) la Décentralisation et celle des Élections.
Photo de Salim Mze Mbaba ( Attaché de Presse)

Ministère de l’intérieur 

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*