Une jeune fille de 14 ans ( de Mbadjini) violée par un homme de 30 ans, sa famille réclame justice

comores-violLa région de Mbadjini est secouée depuis quelques jours par un viol qui défraie la chronique ; en effet une jeune fille de 14 ans a été violée par un homme d’une trentaine d’années. Le père de la victime après avoir fait constaté l’état de sa fille a déposé une plainte  mais à la grande surprise du père et de sa famille face à la décision de la justice qui a rendu son verdict  d’un mois de prison contre le jeune homme mais le verdict n’a pas convaincu la famille de la jeune fille.

Affichez votre publicité sur Comores infos: Cliquez ici pour en savoir plus

Ahamada Msa natif ( de Kandzilé ) père de jeune fille a écrit au président  de l’assemblée nationale , il déclare « J’ai engagé les procédures judiciaires mais malheureusement j’ai constaté que l’auteur du viol qui a été condamné à un mois de prison a été relâché »,  le père de famille a de nouveau saisi la justice et demande l’aide de l’assemblée nationale face à cette injustice.

Ahamada Msa déclare aussi dans sa lettre que « Je demande donc votre assistance car l’auteur de ce viol tout comme sa famille, semblent avoir des influences susceptibles pour la perte de mes droits envers mon enfant qui d’ailleurs est mineure » et ajoute  que « il n’est pas admissible qu’une famille comme celle dont est issu ce garçon, est toujours impliquée dans ces actes barbares sans qu’elle soit condamnée ». le père de la victime a montré que ce n’est pas la première fois que les garçons de cette famille violent des filles et qu’ils sont toujours relâchés après quelques jours de prison.

La justice rendra un nouveau verdict ce jeudi 11 avril à Moroni sur l’affaire et la famille espère que le verdict sera sévère pour stopper ce fléau.

L’assemble nationale semble être touché par l’appel à l’aide de ce père de famille en engageant un avocat pour défendre cette affaire devant la justice et pense proposer une loi plus sévère face à la recrudescence des actes de viols aux Comores.

2 commentaires sur Une jeune fille de 14 ans ( de Mbadjini) violée par un homme de 30 ans, sa famille réclame justice

  1. cela du a cause qu’aux comores les dirigeants eux meme savent point ce qu’ils veulent d’eux _memes que dire aux citoyens . que le seul MONGOZI ALI SOILIHI mais les restes sont que des affamés qu’ils veulent vider un sac vide et c’est honte !!!!

  2. Réellement la justice comorienne n est qu une justice fantôme mais sava car Dieu le plus juste est la il va juger les injustes et il les fera payer voire il va les châtier très sévèrement inchaallah

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*